Card b img 8164nb or  %c2%ae julie mangaud

Franck Sorbier : la haute couture du futur

Votre expérience de consultant marketing et de tendanceur vous a-t-elle permis de faire évoluer votre marque différemment ?


J’ai démarré ma carrière dans les bureaux de style, puis j’ai fais du conseil extérieur. Les tendances sont faites pour l’industrie de la mode alors que je voulais créer ma griffe, détaché des courants. Cette expérience m’a permis de développer mon flair et mes intuitions, c’est primordial dans cette passion. Pendant toutes ces années, j’ai eu une grande liberté et je n’ai pas subi l’influence d’un autre. Aujourd’hui, il est extrêmement difficile de trouver sa propre écriture et d’innover, notamment à cause du matraquage visuel. Il est vital de se réinventer à chaque saison !



Vous avez créé une collection virtuelle Pasionarias et fabriqué dernièrement une robe en mapping. Pourquoi vous tournez-vous vers les nouveaux médias ?


Faute de moyens, nous avons cherché des alternatives qui utilisaient les nouvelles technologies. Trois collections ont découlé de ce principe : Pasionarias qui s’inspirait du parcours engagé de femmes de caractère, un **[film muet en noir et blanc]( http://www.dailymotion.com/video/x9xfw3_la-haute-couture-n-est-plus-ce-qu-e_creation)**, diffusé au Balzac en 2009 et la collection mapping. Les outils technologiques nous ont permis de développer ses collections et de les présenter de manière inattendue. Par exemple pour Pasionarias, nous avons eu l’idée de faire défiler les dessins. Le carton d’invitation donnait rendez-vous sur le web avec un code d’accès, à 11 h précise pour découvrir la nouvelle collection. C’était novateur ! En ce qui concerne la collection mapping, l’idée était de faire cohabiter les nouvelles technologies et l’univers merveilleux de la Haute Couture. Peau d’Âne, le conte de Charles Perrault, traité à plusieurs reprises comme un leitmotiv, a trouvé un nouveau souffle grâce à ces nouveaux outils qui nous ont permis de créer des robes invraisemblables telles qu’une robe couleur aurore boréale, une robe couleur de pampille, une robe d’oiseaux exotiques.



Souhaitez-vous faire évoluer votre marque dans ce sens ?


Oui, d’ailleurs c’est un vrai challenge. L’histoire ne fait que commencer. Pour la collection mapping, j’ai réalisé en amont un cahier de tendances avec collages de photos pour les robes et les décors accompagnés de textes. Parallèlement, une équipe technique s’est occupée de la réalisation des images. Lors du défilé mappé, une magicienne tapait sur son clavier pour lancer l’apparition des projections successives sur la robe de Peau d’Âne. J’aime la mise en scène, l’imaginaire et repousser sans cesse les limites. Depuis, ça a fait des émules : une chanteuse américaine est apparue en robe mappé aux Grammy Awards !



Découvrez tous nos articles témoignages
Votre demande a été transmise !
Vous recevrez une réponse dans les plus brefs délais.

Vous allez être redirigé
automatiquement vers les résultats
de votre recherche.

Demande de création de lieu transmise !
Votre lieu est en attente de modération par l'equipe MYevent.