FLUX

Visibles jour et nuit, à la descente des trains comme depuis la rue, ses scintillements reflètent les palpitations et les intensités de la Gare de l'Est. Active jusqu’à la fin du mois, MYevent a souhaité rencontrer l’artiste **Stéfane Perraud** et **Julie Miguirditchian**, la directrice artistique chez Digitalarti et commissaire d'exposition, afin qu’ils nous racontent les coulisses de ce projet artistique ambitieux. **Comment vous êtes vous rencontrés avant de vous lancer dans cette installation ?** **Julie** : J’ai représenté **Stéfane** dans ma galerie Numeriscausa lors d’une exposition personnelle où l’on exposait son travail, Lueur, une de ses premières œuvres composée de lumière. FLUX fait d’ailleurs partie de ses productions en interaction avec la lumière et l’environnement. Depuis, nous avons mis en place notre collaboration autour de productions et d‘expositions comme celles organisées pour le groupe Accenture. **FLUX est une commande de la SNCF. Quels ont été leurs arguments pour vous amener à réaliser cette œuvre monumentale ?** **Julie** : Ils nous ont appelé via la mairie du 10ème arrondissement pour valoriser la rosace de la Gare de l’Est qui venait d’être restaurée. Leur souhait était de la valoriser par le biais d’une installation lumineuse et interactive. Nous avons effectué un appel à candidature auprès des artistes de Digitalarti, que nous avons accompagné. Ensuite, le directeur de la Gare de l’Est et ses collaborateurs ont choisi le projet qui leur semblait le plus pertinent et le plus adéquat au contexte architectural, puisque la rosace est inscrite aux monuments historiques. **Que représente FLUX ?** **Stéfane** : C’est une représentation du flux des voyageurs dans la Gare de l’Est. Un flux assez important qui souligne aussi le constat de surpopulation sur l’ensemble de la planète, représenté ici par la fréquence des flux des voyageurs de plus en plus importante. Ce qui m’intéresse est de montrer l’activité d’une gare que ce soit pour les voyageurs à l’intérieur, qui arrivent de Strasbourg ou d’ailleurs, mais aussi à l’extérieur puisque l’installation est visible depuis le Chatelet. **Julie** : La Gare de l’Est, c’est 34 millions de voyageurs par an ! Pour son directeur et ses équipes, c’était aussi une manière de montrer l’important dynamisme de cette station, située juste à côté de la grande Gare du Nord. **Où réside la poésie de l’art dans cette installation selon vous ?** **Stéfane** : De voir l’activité de la gare sans voir les chiffres. Il y a une célèbre installation à Wall Street qui montre la dette américaine monter au jour le jour, minute par minute, seconde après seconde. J’avais aussi basé une de mes installations, Lueur, sur le data esthétique ou comment représenter la donné de manière plus douce et subtile. Je préfère parler d’humain que de mathématiques ! Avec FLUX, une lumière qui s’allume représente un voyageur qui arrive et une lumière qui s’éteint un voyageur qui part. **Quel processus avez-vous utilisé ?** **Stéfane** : Au début, on était parti sur un processus de capteurs positionnés dans la gare. Il a été assez vite abandonné car il ne rendait pas réellement compte des chiffres exacts. Ensuite, on est parti sur quelque chose de plus intéressant à mon sens, grâce aux statistiques globales de la SNCF. Des statistiques heure par heure qui représentent le flux des arrivées et des départs sur une journée. Selon une espèce d’algorithme, chaque heure une nouvelle statistique est chargée et rend compte de l’activité de la gare.

Nous suivre

Sur les réseaux sociaux

Votre demande a été transmise !
Vous recevrez une réponse dans les plus brefs délais.

Vous allez être redirigé
automatiquement vers les résultats
de votre recherche.

Demande de création de lieu transmise !
Votre lieu est en attente de modération par l'equipe MYevent.
Les 10 inédits MYevent

Notre équipe a sélectionné pour vous 10 espaces inédits.
Découvrez-les en téléchargeant notre présentation et ne passez plus à côté du lieu idéal !

Tout savoir en une minute